Accueil » Blog autour de l’électrostimulation » À quelle fréquence faut-il pratiquer l’électrostimulation (EMS) ?

Combien de séances par semaine d’électrostimulation sont nécessaires pour obtenir des résultats sans fatiguer le muscle ? L’ÉlectroMyoStimulation (EMS) intégrale avec Miha Bodytec permet de muscler l’ensemble du corps à l’aide d’électrodes placées sur les 8 groupes musculaires principaux du corps. Cette technique permet d’obtenir des résultats plus rapidement qu’avec aucune autre méthode de renforcement musculaire, car les impulsions électriques décuplent les effets de la contraction volontaire du muscle. S’il est tentant de pratiquer plusieurs fois par semaine pour obtenir des résultats au plus vite, il est important de respecter une certaine fréquence pour laisser le temps au muscle de se reposer, se reconstruire et se développer.

La fréquence idéale pour se muscler avec l’électrostimulation Miha Bodytec

1 séance de 20 minutes par semaine suffit pour l’entretien et le développement musculaire régulier d’une personne, qu’elle soit sportive ou pas. Le recul de plus de 10 ans sur le marché germanophone révèle que la fréquence d’une fois par semaine en moyenne a prouvé son efficacité.

Cependant, dans les cas suivants, 2 séances par semaine peuvent être envisagées :

  • Temporairement, en cas de préparation physique ciblée ou besoin d’atteinte plus rapide d’objectifs (vacances de ski, sculpter son corps pour l’été, perte de poids, prise de masse musculaire rapide…).
  • Durablement, pour des personnes qui ne pratiquent que l’électrostimulation intégrale (“Full Body EMS”), par manque de temps ou d’envie de pratiquer d’autres activités physiques.

Néanmoins, pour un débutant en Full Body EMS, ou après une longue pause, les 5 premières séances doivent s’effectuer sur 5 semaines, avec un minimum de 4 jours d’espacement entre 2 séances. Comme le Full Body EMS est très intense, le corps doit pouvoir s’adapter progressivement pendant les premières semaines. Si après cette période, vous souhaitez augmenter la fréquence de vos séances, cela pourra se faire avec l’accord de votre coach.

Les coachs certifiés My Big Bang veilleront toujours à ce que ces principes soient appliqués et que l’intensité d’électro-stimulation monte progressivement sur les premières séances, afin de garantir le meilleur résultat tout en préservant la santé et le bien-être de nos clients.

Comment optimiser les effets de votre séance hebdomadaire pour atteindre vos objectifs ?

Si votre objectif est la prise de masse, l’électrostimulation peut être très efficace, car elle permet de travailler simultanément les 8 groupes musculaires principaux du corps — pectoraux, bras, abdominaux, fessiers, cuisse, dorsaux (bas/milieux/haut) — les muscles agonistes et antagonistes (biceps et triceps par exemple), ainsi que les muscles synergistes (le périnée par exemple). Tout en évitant les conséquences néfastes d’un sur-entrainement : détérioration des articulations et des tendons, blessures… Pour accompagner votre prise de masse, vous devrez augmenter votre apport énergétique, notamment en protéine, pour suffisamment nourrir le muscle. Et vous pourrez temporairement suivre un programme ciblé de 2 séances d’EMS par semaine pour augmenter votre masse musculaire plus rapidement.

Si, au contraire, vous souhaitez perdre du poids, l’idéal sera d’accompagner votre séance hebdomadaire d’électrostimulation par 1 ou 2 séances de cardio par semaine : marche rapide, vélo, course à pied, natation, etc. 1 séance de 20 minutes d’EMS vous permettra déjà de perdre entre 400 et 500 Kcal. Mais en associant les 2 pratiques sportives, vous accélérerez votre perte de gras et votre gain de muscle. La combinaison idéale pour se sculpter le corps dont vous rêvez.

Si vous souhaitez travailler des zones difficiles à muscler, votre plancher pelvien, vos abdos, votre cellulite ou votre culotte de cheval par exemple, votre coach pourra augmenter l’intensité des impulsions sur ces groupes musculaires. Il vous proposera également des enchaînements d’exercices spécifiques pour cibler ces zones. Pour muscler le périnée, l’intensité des impulsions sera augmentée au niveau des abdos, des cuisses et des fessiers, les muscles principaux autour du plancher pelvien. Et pour accélérer votre rééducation périnéale, n’hésitez pas à réaliser les exercices de Kegel régulièrement chez vous. Pour la cellulite ou la culotte de cheval, ajoutez 1 séance d’aquabike à votre routine pour obtenir des résultats plus rapides.

Pratiquer l’électrostimulation en salle avec un coach certifié est l’idéal pour avoir accès à un programme et des conseils personnalisés en fonction de vos objectifs.

N’hésitez pas à réserver votre séance d’essai dans l’un de nos studios à Paris ou en province !

Stefan Schaaps, fondateur de My Big Bang

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page