My Big Bang Blog autour de l’électrostimulation Muscler ses fessiers avec l’électrostimulation en 20 min par semaine

Muscler ses fessiers avec l’électrostimulation en 20 min par semaine

Il est assez difficile de muscler ses fessiers, car ce sont des muscles paresseux et peu sollicités. Ce sont souvent les cuisses qui s’activent pour effectuer les gestes du quotidien. Pour se muscler efficacement, il est nécessaire d’activer les muscles du fessier précisément. Les exercices ciblés de renforcement musculaire restent donc la solution idéale. En salle de sport ou à la maison, vous réaliserez un ensemble d’exercices et de répétitions pour solliciter les différents muscles du fessier. Vous irez peut-être faire 1 à 2 séances d’aquabike pour diminuer votre peau d’orange et des massages lymphatiques pour combattre la rétention d’eau et la cellulite. Mais avec l’électrostimulation, vous pouvez jouer sur tous ces facteurs simultanément en seulement 20 minutes par semaine. Muscler ses fessiers avec l’électrostimulation, c’est cibler les actions qui auront le plus d’impact sur vos fessiers, sans avoir besoin d’y consacrer plusieurs heures par semaine. Parce que, soyons honnête, si c’est chouette d’avoir de jolies fesses, on a envie de pouvoir faire autre chose de notre vie, comme voir nos enfants ou nos potes grandir !

1. Les supers pouvoirs de l’électrostimulation intégrale

1.1 L’électrostimulation intégrale en bref

Une séance d’électrostimulation intégrale (“Full Body EMS) dure 20 à 30 minutes, elle a lieu dans un studio spécialisé, encadrée par un coach certifié. Après la réalisation d’un bilan, le coach choisit un programme adapté à votre profil et vos objectifs. C’est à ce moment-là qu’il faudra lui parler de vos fesses…

Electrostimulation bordeaux

Il vous équipe d’une combinaison d’électrodes placées sur les 8 principaux groupes musculaires du corps : fessiers, abdominaux, cuisses, pectoraux, dorsaux (bas/milieux/haut), bras… Vous effectuez un enchainement d’exercices de renforcement musculaire (fentes, squats, montée de genoux, etc.) au même moment où les impulsions sont envoyées pour décupler les effets de la contraction.

Grâce à une multitude de facteurs — recrutement optimal des fibres musculaires, stimulation simultanée des muscles agonistes, antagonistes, synergistes et profonds… — 1 séance de 20 minutes par semaine d’électrostimulation intégrale vous permet d’obtenir les résultats de 4 heures de travail musculaire.

Cette méthode est donc particulièrement affectionnée pour ceux et celles qui ne peuvent tout simplement pas se permettre de faire 3 séances par semaine à la salle de sport. D’autant qu’elle permet également de travailler l’ensemble de votre silhouette : vous dessinerez vos abdos, tonifierez vos bras, renforcerez votre dos et votre périnée en même temps que vous galberez vos fessiers… On peut difficilement faire mieux en termes d’efficacité.

1.2 L’électrostimulation intégrale versus les appareils d’électrostimulation

Lorsque l’on parle d’électrostimulation, beaucoup pensent aux ceintures ou aux appareils d’électrostimulation. Vous pouvez vous en procurer dans le commerce pour quelques centaines d’euros et les utiliser à la maison. Ils ciblent 1 groupe musculaire (abdos, fessiers, pectoraux, etc.) et leur utilisation est passive (vous ne faites aucun effort) ou active. Les effets de ce type d’appareils sont réels, mais limités, contrairement aux résultats obtenus avec l’électrostimulation intégrale réalisée avec la technologie Miha Bodytec.

Les nombreuses études scientifiques réalisées sur l’efficacité de l’électrostimulation depuis une vingtaine d’années insistent sur le fait que c’est la sollicitation de l’ensemble du corps couplée à la contraction naturelle activée par le cerveau lors de l’enchainement des exercices qui permet d’obtenir des résultats significatifs et durables.

2. Musclez vos fessiers efficacement avec l’électrostimulation

2.1 Les 3 muscles du fessier sont sollicités simultanément

Muscles fessiers
Les 3 muscles des fessiers

Comme nous l’avons évoqué au début de cet article, les muscles des fessiers sont peu sollicités au quotidien. Et très peu de sports permettent de les activer intensément. Prenons par exemple l’idée selon laquelle le vélo serait très bon pour vos fessiers. À moins que vous rouliez constamment en danseuse, vos muscles fessiers ne sont pas fortement sollicités. Si vous avez mal aux fesses le lendemain, c’est d’avoir été écrasés contre la selle plutôt que d’avoir été contractés !

Avec l’électrostimulation vous concentrez vos efforts sur les fessiers en suivant un programme d’exercices ciblé et en demandant à votre coach d’augmenter progressivement l’intensité des impulsions envoyées sur vos fesses. Plus l’intensité est élevée, plus vos muscles se contractent et se développent. Et vous travaillez simultanément le grand, le moyen et le petit fessier :

  • En sollicitant le grand fessier (grand glutéal), vous travaillez le galbe, l’aspect bombé de vos fesses.
  • En activant le moyen fessier (moyen glutéal), vous structurez le haut du fessier pour lui donner une jolie forme.
  • En travaillant le petit fessier (petit glutéal), vous vous raffermissez en profondeur.

2.2 Le déstockage des graisses est facilité

Si vous avez trop de graisse au niveau des fessiers ou sous forme de culotte de cheval, l’idéal est de perdre du poids en même temps que vous musclez. L’électrostimulation intégrale ne vous aidera pas à cibler la perdre du poids sur cette zone spécifiquement, car il est tout simplement impossible de cibler la perte de poids. Vous perdez d’un peu partout, quel que soit le régime ou l’activité utilisée.

Par contre, le point fort de l’électrostimulation est de vous aider à perdre du poids en même temps que vous vous musclez pour mutualiser vos efforts. Grâce à l’intensité de la séance, vous brulez environ 400 Kcal en 20 minutes. C’est tout autant de calories brulées que lors d’une séance de cardio de 45 min à 1 h. Ensuite, en vous musclant, votre métabolisme de base augmente. Votre corps dépense plus de calories pour fonctionner, car les muscles sont un des organes les plus gourmands en énergie.

Pour celles qui veulent optimiser leur perte de poids, faites le choix de limiter vos apports en glucides, plus spécifiquement ceux ayant une charge glycémique élevée (pomme de terre, pain blanc, sodas, pâtisseries, etc.). En effet, ces aliments produisent un pic de sucre dans le sang. Et l’insuline, ayant pour mission de toujours garder votre taux de sucre dans le sang au plus bas, transforme ces glucides en graisses et les stocke.

2.3 Le drainage anti-cellulite est activé

De belles fesses, c’est aussi des fesses sans cellulite. Il existe 2 types de cellulite : la cellulite adipeuse et la cellulite aqueuse. La cellulite adipeuse est due au stockage des graisses en excès causant un gonflement des masses adipeuses situées sous l’épiderme. Vous devez déstocker les graisses pour vous en débarrasser, comme nous venons d’en discuter.

Pour la cellulite aqueuse, c’est une autre histoire. C’est la cellulite des minces. Elle est due à une rétention d’eau causée par une mauvaise circulation veineuse et lymphatique. La peau se déforme sous l’engorgement des tissus en eau et en toxines. Avec l’intensité des impulsions et la compression des fessiers, vous avez le droit à un véritable massage drainant, notamment grâce à un programme spécifique de 5 minutes effectué à la fin de votre séance qui envoie une forme de stimuli permettant d’augmenter la circulation lymphatique et sanguine.

Pour finir, raffermir vos muscles profondément, vous permet de tirer et lisser la peau qui se trouve par-dessus ces muscles… Au fur et à mesure de vos séances, vous pourrez observer une nette amélioration du grain de la peau.

2.4 Des résultats visibles à partir de 10 séances en moyenne

Vous l’aurez compris, l’électrostimulation vous permet d’agir simultanément sur les principaux facteurs qui permettent d’obtenir un joli popotin : musculation, déstockage des graisses, drainage, lissage de la peau, etc.

Les effets sur l’ensemble de votre silhouette commencent à se voir à partir de 6 à 10 séances. Pour voir des résultats probants au niveau des fessiers, vous devrez être régulier, mais vous n’aurez aucun mal à rester motiver avec un investissement aussi peu contraignant de 20 minutes par semaine.

Trouvez un studio près de votre travail ou de votre domicile et en moins d’une demie heure à la pause déjeuner ou entre 2 rendez-vous, vous pourrez ✅ la case fessier de votre longue To-do liste de la semaine ! Vous allez obtenir les résultats que vous souhaitez, parce que la méthode est si peu contraignante que vous aurez du mal à abandonner.

Loin de nous l’idée de prétendre que l’électrostimulation soit le seul moyen d’obtenir un beau fessier ou qu’il puisse remplacer l’effet revigorant d’une activité en plein air. La natation, le roller ou la marche avec du dénivelé sont de très bons exercices pour muscler votre fessier. Mais si votre obstacle principal pour rester en forme est le manque de temps, l’électrostimulation reste le moyen le plus efficace en termes de rapport entre temps investis/résultats obtenus pour sculpter sa silhouette. Vous pouvez toujours agrémenter votre séance hebdomadaire d’une petite randonnée quand votre emploi du temps vous le permet.

Trouvez un studio My Big Bang près de chez vous et réservez votre séance découverte !