My Big Bang Blog autour de l’électrostimulation Se Muscler les Bras : Conseils et Exercices pour Raffermir Biceps et Triceps

Se Muscler les Bras : Conseils et Exercices pour Raffermir Biceps et Triceps

Se muscler les bras mybigbang

Se muscler les bras, biceps et triceps, est une préoccupation commune à l’homme et à la femme. Image de la puissance et d’une virilité rassurante pour Monsieur, des bras fermes sont le symbole de la jeunesse pour Madame. Ces muscles complexes méritent d’être bien connus pour pouvoir les développer. Découvrez pourquoi il est nécessaire de se muscler les bras, ce qui les rend flasques et comprendre leur anatomie pour mieux les renforcer par des exercices ciblés.

1. Pourquoi se muscler les bras ?

Se muscler les bras apporte une satisfaction personnelle. Quelle fierté d’exposer ses jolis muscles si bien dessinés, tout en finesse pour les femmes et tout en puissance pour les hommes. Ce plaisir visuel ne doit pas occulter qu’il faut ménager leur puissance pour qu’ils fonctionnent pleinement au quotidien : pousser, tirer, soulever et porter du poids. S’ils ne sont pas consolidés, c’est le risque de se provoquer des tendinites ou des entorses. Nos coachs professionnels préconisent de privilégier un sport qui engage tout le corps, combiné à des exercices plus ciblés pour renforcer les biceps et les triceps.

De jolis bras muscles mybigbang

2. Pourquoi nos bras sont-ils flasques ?

Plusieurs raisons incombent à des bras flasques : une fonte musculaire à la suite d’un arrêt sportif peut provoquer ces ailes de chauve-souris ou un régime pour maigrir qui agit trop rapidement. Une peau distendue qui tombe sous le bras s’accentue après 40 ans avec le vieillissement cutané, un manque d’activité physique et une mauvaise alimentation. C’est à cet endroit précis que l’on perd plus vite en tonicité musculaire et que la masse graisseuse y prend ses aises. D’autres facteurs entrent dans la ronde comme une exposition trop prolongée au soleil et le tabac.

Alors, pour ôter toutes ces images rédhibitoires de notre cerveau, passons à l’action ! Perdre le gras des bras et les muscler pour les dessiner c’est possible à tout âge, en alliant une alimentation saine à une activité physique qui nous dope le moral et le cardio. En effet, la masse graisseuse est impossible à déloger de manière précise, là, sous le bras, il est donc nécessaire de perdre des calories en pratiquant un sport.

Néanmoins, il est tout à fait complémentaire de cibler les muscles des bras avec certains exercices pour accentuer plus rapidement les effets d’une perte de graisse.

3. Anatomie des bras : description des muscles

Pour comprendre l’anatomie des bras, voici une description des muscles qui les composent. Afin de saisir les fonctions motrices des muscles du bras et de l’avant-bras, il convient de décrire leur disposition et leurs points d’insertion sur les os comme nous le verrons ci-après. À partir de là, il est possible de les renforcer. Les muscles des bras comportent les biceps, les triceps et les avant-bras. Ces derniers méritent de l’attention, car s’ils ne sont pas assez forts, le développement des biceps et des triceps peut en être altéré. D’où l’importance de s’intéresser aux articulations qui les entourent : l’épaule et le coude. Un échauffement avant chaque séance est préconisé, comme un étirement après les exercices effectués. Ces articulations sont précieuses et les muscles ne peuvent se développer si elles sont douloureuses.

  • Le biceps et le triceps
Anatomie du bras mybigbang

Ces muscles sont antagonistes : leur contraction déclenche des mouvements opposés. Lors d’une flexion, le biceps qui est mobilisé permet une fermeture de l’angle formé par le bras et l’avant-bras. Lors d’une extension, la contraction du triceps provoque une ouverture de l’angle. Le biceps sert à attirer un objet et le triceps à le repousser.

  • Les biceps
Les biceps mybigbang 1

Les biceps sont les muscles qu’affectionnent les hommes. Il sont composés de 2 muscles : le biceps brachial composé d’une courte et d’une longue partie, puis le brachial antérieur, qui est un muscle de l’avant-bras. Le brachial est fléchisseur du coude. Donc, l’avant-bras fléchit sur le bras quand il se contracte.

  • Les triceps
Les triceps mybigbang

Les triceps sont situés derrière l’humérus, ils comportent 3 faisceaux : le long chef qui correspond à la longue portion, le vaste latéral qui est la portion latérale et le vaste médial qui n’est autre que la portion médiale.

C’est un muscle extenseur du coude qui joue un rôle majeur dans la rétropropulsion de l’épaule. Le triceps couvre les 2/3 du bras, il ne faut pas le négliger, car il intervient à chaque fois que l’on pousse quelque chose. Mesdames, vous souhaitez voir disparaître cette peau qui pend sous vos bras ? Voici les exercices parfaits à pratiquer régulièrement pour qu’elle se tende : les dips, les pompes et les push-up. La tonification des triceps avec des haltères de fitness (ou des bouteilles d’eau) retend la peau sous les bras.

  • Les avant-bras
Les avant bras my big bang 1

Messieurs, ne négligez cette partie du bras que vous pouvez rendre volumineuse. Ces muscles servent à la prise, sans eux, il est impossible de tenir un haltère. L’avant-bras comporte jusqu’à 20 muscles différents répartis en loges (frontale, latérale et postérieure). Enfin, une couche profonde et une couche superficielle composent cette complexe anatomie. Extrêmement sollicités, ces muscles méritent toute votre attention. Ils aiment les tractions et les soulevés de terre.

4. Conseils et exercices pour muscler vos biceps, triceps et avant-bras

Découvrez nos conseils et des exercices pour aborder ce travail musculaire efficacement.

  • Exécutez des séries d’entraînements pour exercer les biceps et les triceps dans la même séance. Cela optimise la congestion musculaire.
  • Assurez le contrôle du mouvement retour, c’est la phase excentrique. Cette partie négative du mouvement demeure primordiale, autant que la phase initiale de l’aller, la phase concentrique. Donc, pour que les groupes musculaires réagissent bien, retenez un maximum la charge à cette phase de retour.
  • Pour débuter une séance, préférez les haltères pour vous échauffer et ne pas blesser les articulations.
  • Pour progresser rapidement, privilégiez les mouvements unilatéraux, cela limite les risques de lésions et ce ciblage renforce le recrutement musculaire supérieur.
  • Alternez le travail des biceps et des triceps. Travailler ces muscles agonistes et antagonistes développe une récupération musculaire et une meilleure capacité de contraction.
  • Faites de courtes pauses (45 secondes), ces muscles de petite taille récupèrent vite.
  • Pour obtenir du volume, axez vos séances sur des exercices d’isolation tels les curls effectués avec des haltères ou une bande élastique. C’est idéal pour les hommes et les femmes qui souhaitent améliorer leur force de préhension. Ces mouvements donnent de la masse au biceps brachial, qui dessine le galbe du bras, au biceps inférieur qui forme le brachial et au brachioradialis de l’avant-bras.

5. L’électrostimulation pour muscler ses bras

Vous êtes motivé pour affiner vos bras et les rendre plus puissants ? Oui, mais vous ne disposez pas du temps nécessaire pour effectuer plusieurs fois par semaine vos séries d’exercices ? Testez l’électrostimulation intégrale ! Car en plus de muscler rapidement et efficacement vos bras, vous travaillez aussi l’ensemble de vos groupes musculaires. Cela en 20 minutes qui correspondent à 4 heures d’exercices musculaires !

C’est simple de caser une séance entre deux rendez-vous. Les effets escomptés sont visibles après seulement quelques semaines d’entrainement.

À la différence des ceintures et des appareils d’électrostimulation que vous trouvez en commerce, l’EMS utilise la technologie Miha Bodytec combinée à des exercices réalisés sous l’instruction d’un coach certifié. Lorsque les électrodes sont posées sur les muscles, et que vous réalisez en même temps des exercices spécifiques, les résultats sont décuplés.

En effet, lorsque vous pratiquez un exercice avec la combinaison d’électrodes, votre cerveau ordonne à votre muscle de se contracter et ce signal est d’autant plus fort sous l’impulsion électrique. Pour déclencher cette contraction, vos fibres musculaires sont sollicitées. Elles se nichent dans les cellules des muscles squelettiques et elles se divisent en fibres à contractions rapides et en fibres à contractions lentes.

Le succès immédiat, par rapport aux exercices traditionnels, c’est que les fibres à contractions rapides sont sollicités simultanément aux fibres lentes. Et ce sont les fibres rapides qui participent le plus au galbe des muscles.

Un coach vous accompagne tout au long de la séance. Vous réalisez, lors de la première séance, un scan de votre composition corporelle en 3 D, qui permet de suivre l’évolution de vos progrès. Il adapte un programme d’exercices ciblés et il augmente progressivement l’intensité des impulsions envoyées sur les muscles des bras.

Enfin, pour optimiser vos efforts, privilégiez une nourriture saine avec un apport en protéines et sans sucre, pour cesser de cumuler des graisses inutiles et disgracieuses sous les bras. Pratiquez un sport en plein air qui vous apporte du cardio et du fun, à des séances ciblées d’EMS, et vous pourrez arborer de magnifiques bras l’été prochain !

Une seance miha bodytech pour muscler les bras