My Big Bang Blog autour de l’électrostimulation Après votre séance d’électrostimulation | Nos 3 astuces

Après votre séance d’électrostimulation | Nos 3 astuces

Beaucoup de nos clients nous demandent des conseils sur les gestes à adopter après une séance d’électrostimulation afin d’en optimiser les effets et réduire les courbatures. Nos 3 principales astuces : nourrir vos muscles en mangeant ce qu’il faut, hydratez-vous pour récupérer plus vite et faite une courte séance d’une activité douce pour soulager vos courbatures. On vous explique tout en détails.

Que dois-je manger après une séance d’électrostimulation ?

Ne nous mentons pas. Personne n’est jamais sorti d’une séance intense d’électrostimulation, toute transpirante, en ayant juste envie d’une “petite salade légère”. L’effort physique, ça creuse. Et l’électrostimulation active étant particulièrement intense, il faut suffisamment se nourrir après une séance pour mieux récupérer. Sans pour autant tomber dans le piège du gros burger dégoulinant de ketchup…

Le menu idéal après une séance d’EMS

Sachez d’abord qu’idéalement il faut manger dans les 2 heures après l’effort. D’abord, parce que cela facilite la phase de récupération, mais aussi parce que, comme vous venez de stimuler votre métabolisme, votre corps brûlera plus facilement ce que vous mangerez. C’est aussi à ce moment-là que le corps “fabrique” du muscle.

Lors de la séance d’EMS, l’effort intense provoque des micro-lésions dans les muscles. Pour les « réparer » après la séance, le corps a besoin d’acides aminés qu’il trouve dans les protéines. Le repas idéal post-séance doit donc se composer d’une bonne portion de protéines. C’est primordial si vous voulez que vos efforts vous permettent de développer vos muscles :

  • Si votre repas post-séance est le petit-déjeuner, on vous conseille des œufs (2 œufs entiers + 1 blanc d’œuf) avec du jambon sur deux tranches de pain complet. Ça vous tiendra au corps pour le reste de la journée.
  • S’il s’agit du déjeuner ou du dîner, misez plutôt sur du saumon — riche en protéines et en omégas 3, bons pour le cœur — accompagné de légumes vapeur, de riz complet ou de quinoa.
  • Si vous êtes entre deux repas, on vous suggère une collation équilibrée : un yaourt grec ou de type Skyr pour leur apport important en protéines, une banane, 30 grammes de flocons d’avoine et quelques fruits secs pour tenir jusqu’au prochain repas sans mourir de faim et éviter un gros coup de fatigue.

S’hydrater régulièrement

Ensuite, on vous le répète suffisamment chez My Big Bang, il faut beaucoup boire. C’est utile pour atténuer les courbatures et cela aide surtout votre corps à récupérer. Non seulement vous avez fourni un effort intense, mais l’EMS globale a sollicité, comme aucune autre activité, la quasi-totalité de votre musculature squelettique jusqu’aux fibres musculaires profondes. Votre corps a donc besoin d’être bien hydraté. Des eaux riches en sodium, magnésium et potassium vous aideront à compenser la perte de minéraux et à évacuer les produits métaboliques accumulés.

Comment soulager les courbatures après une séance d’électrostimulation ?

À moins que vous n’ayez une capacité de résistance à l’effort complètement surhumaine, les lendemains de séance d’EMS sont généralement un peu difficiles : ça tire de partout et on se sent ankylosé. Le point positif : vous avez bien travaillé. Le point négatif : les escaliers du métro deviennent un instrument de torture.

Et dans ces cas-là, enchaîner sur une nouvelle séance de sport paraît contre-intuitif. Ce n’est pas censé aggraver les courbatures ? Figurez-vous que non. Certains sports sont au contraire très bénéfiques 24 à 48 h après une séance, pour soulager les douleurs dues aux courbatures.

La natation pour atténuer les douleurs

On ne vous demande pas de vous faire une heure de papillon en espérant battre le record du monde. Mais 30 minutes de natation à rythme lent à moyen permettent de faire travailler le corps en douceur, car c’est un sport à faible impact. En plus, l’eau « masse » doucement le corps, et cela permet d’atténuer les douleurs.

Le yoga pour étirer les muscles

Tout en tranquillité et en respiration, le yoga permet de se concentrer sur soi, son ressenti et de mieux écouter son corps. On évacue les mauvaises toxines et les étirements permettent de faire du bien à vos muscles qui ont été fortement sollicités pendant la séance d’EMS. On vous conseille le Hatha yoga, tout en douceur, plutôt que le Vinyasa ou le Ashtanga qui sont plus dynamiques.

Le vélo pour éliminer les toxines

Ne cherchez pas la performance, mais plutôt à pédaler tranquillement. Comme la natation, le vélo est un sport à faible impact qui va évacuer les mauvaises toxines de votre corps sans vous demander de vous surpasser.

La marche pour faciliter la récupération

Cela paraît à la fois extrêmement simple et pourtant compliqué quand on a envie de rester allongé dans son canapé, mais marcher 10.000 pas le lendemain d’une séance permet de vous remettre (littéralement) en jambes. Quand on marche, on respire, on se dégourdit et on récupère, on ne s’épuise pas. Pensez à descendre 3 stations plus tôt que votre arrêt de métro habituel si vous n’avez pas le temps pour une marche au bord des quais.

Par contre, n’enchaînez surtout pas avec une nouvelle séance d’EMS ! Chez My Big Bang, notre système de réservation vous en empêche de toute manière, car deux entraînements trop rapprochés ne sont pas recommandés pour le bien-être de vos muscles.