Ne nous mentons pas. Personne n’est jamais sorti d’une séance intense d’électrostimulation, tout(e) transpirant(e), en ayant juste envie d’une “petite salade légère”.

L’effort physique, ça creuse. Et l’électrostimulation active étant particulièrement intense, il faut suffisamment se nourrir après une séance pour mieux récupérer. Sans pour autant tomber dans le piège du gros burger dégoulinant de ketchup …

 

 

 

Alors, quel est le menu idéal post-séance d’EMS ?

Sachez d’abord qu’idéalement, il faut manger dans les deux heures qui suivent l’effort. D’abord, parce que cela facilite la phase de récupération, mais aussi parce que, comme vous venez de stimuler votre métabolisme, votre corps brûlera plus facilement ce que vous mangerez. C’est aussi là que le corps fabrique du muscle avec les protéines et qu’il stocke le glucose pour l’énergie.

Ensuite, on vous le répète suffisamment chez My Big Bang, il faut beaucoup boire. C’est utile pour atténuer les courbatures et aide votre corps surtout à récupérer. Non seulement vous avez fourni un effort intense, mais l’EMS globale  a sollicité comme aucune autre activité la quasi-totalité de votre musculature squelettique, et cela jusqu’au fibres musculaires profondes. Votre corps a donc besoin d’être bien hydraté. Des eaux riches en sodium, magnésium, potassium et autres trucs en um aideront à compenser la perte de minéraux et à évacuer les produits métaboliques accumulés.

Enfin, en ce qui concerne le repas idéal, il doit bien évidemment se composer de protéines. Pourquoi ? Parce que lors de la séance d’EMS, l’effort intense provoque des micro-lésions dans les muscles. Pour les “réparer” après la séance, le corps a besoin d’acides aminés, qu’il va aller trouver dans, devinez quoi ? Les protéines.

  • Si votre repas post-séance est le petit-déjeuner, on vous conseille des oeufs (2 oeufs entiers + 1 blanc d’oeuf) avec du jambon sur deux tranches de pain complet. Ça vous tiendra au corps pour le reste de la journée.
  • S’il s’agit du déjeuner ou du dîner, misez plutôt sur du saumon (riche en protéines et en omégas 3, bons pour le coeur), accompagné de légumes vapeur et de riz complet ou de quinoa.
  • Si vous êtes entre deux repas, on vous suggère une collation équilibrée : un yaourt grec ou de type Skyr pour leur apport important en protéines, une banane, 30 grammes de flocons d’avoine et quelques fruits secs pour tenir jusqu’au prochain repas sans mourir de faim et éviter un gros coup de barre.

Bon appétit et à très vite dans l’orbite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *