Quelles sont les contre-indications à la pratique du Full Body EMS ?

Quelles sont les contre-indications à la pratique du Full Body EMS ?

Le Full Body EMS n’est pas un exercice physique conventionnel ou un sport à proprement parler. Cependant, la sollicitation musculaire plus ou moins intense et le principe de l’électro-myostimulation impliquent certaines contre-indications, absolues et relatives. Le coach My Big Bang validera avant toute première séance les principales contre-indications à l’aide du questionnaire My Big Bang. Dans certains cas, il vous conseillera de solliciter votre médecin traitant, afin d’obtenir un certificat médical et pouvoir pratiquer le Full Body EMS en toute sérénité.

Les contre-indications absolues sont :

  • Epilepsie (peut être levée par le médecin dans certains cas)
  • Grossesse
  • Stimulateur cardiaque ou autre implant médical actif
  • Tumeurs (peut être levée par le médecin dans certains cas)

les contre-indications relatives sont : 

  • Etat fébrile, infection bactérienne ou virale aiguë
  • Maladies neurologiques graves
  • Hernies abdominale ou inguinale
  • Diabète non-traité
  • Maladies rénales, un seul rein, maladies du foie
  • Hypertension non-traitée
  • Artériosclérose à un stade avancé, troubles circulatoires artériels ou autres
  • Plaies ouvertes, irritations, eczémas, varices (au niveau des zones d’électrodes)
  • Troubles du rythme cardiaque
  • Troubles de saignement, hémophilie
  • Opérations datant de moins de 3 mois
  • Asthme non-traité

Beaucoup de ces contre-indications relatives peuvent être levées par un médecin, à condition qu’il s’est informé sur le fonctionnement et les implications physiologiques du Full Body EMS.

Il convient également de signaler à My Big Bang vos antécédents médicaux et états physique et psychique, comme par exemple : hernie discale, tendinite, blessures, opérations datant de plus de 3 mois, stress important…
Finalement, il est important pour le coach de savoir si vous avez pris des médicaments comme le paracetamol, l’aspirine ou tout autre antalgique, car ils risquent d’abaisser votre sensibilité à la douleur.

En effet, même si nous souhaitons vous faire bénéficier de l’innovation révolutionnaire qu’est le Full Body EMS, votre santé restera pour nous toujours LA priorité.

A ce sujet nous vous invitons de lire également notre article sur la bonne fréquence d’entraînement, le besoin d’accoutumance, etc.

Votre équipe My Big Bang

6 réflexions sur “Quelles sont les contre-indications à la pratique du Full Body EMS ?”

    1. Bonjour Sabine, toutes nos excuses pour cette réponse très tardive ! Notre blog étant récent, un mauvais paramétrage nous a privés de nous apercevoir de votre question.
      Si vous souffrez de migraine, nous ne vous conseillerons pas de faire une activité physique intense quelle qu’elle soit. Avant tout, il est conseillé d’écouter son corps, puis de consulter un médecin compétent en la matière. De manière générale, si vous ne souffrez pas de migraine à un moment donnée et ne présentez pas d’autres contre-indications, nous ne voyons pas pourquoi vous ne pourriez vous entraîner une à deux fois par semaine en Full Body EMS chez My Big Bang. Cela dit, au début, nous imposons 1 séance au maximum tous les 5 jours pendant 5 semaines, notamment pour que votre organisme puisse s’accoutumer. Si l’un de nos studios parisiens (2ème et 15ème arrondissements) est proche de chez vous, n’hésitez pas à vous inscrire pour une séance d’essai. Bien à vous, votre équipe de My Big Bang.

    1. Bonjour Stéphanie, à ma connaissance les avis médicaux sont partagés à ce sujet, ainsi je vous conseille de consulter un spécialiste avant de pratiquer le Full Body EMS. Si vous souhaitez fréquenter un studio My Big Bang, nous vous demanderions un certificat médical dans ce sens, car votre santé prime dans dans tous le cas. Bien à vous, votre équipe My Big Bang

    1. Bonjour Clotilde, je n’ai malheureusement pas de réponse définitive à votre question et préfère que vous demanderez à votre médecin si la “pratique de musculation par électro-myostimulation” notamment au niveau de l’implant vous est permise ou pas. Nous demanderons dans tous les cas un certificat médical.
      Si jamais votre médecin ne le recommande pas sur l’endroit en question, il peut être envisagé de placer les électrodes de façon à ce qu’il ne soit pas sur l’endroit en question (à voir si cela est possible dans votre cas) ou d’exclure les bras des entraînements, sachant que 7 autres groupes musculaires sont travaillés. Cela nous arrive de temps en temps que certains groupes musculaires sont exclus ce qui n’empêche pas de tirer un grand bénéfice de cette méthode sur le reste du corps. Bien à vous, Stefan Schaaps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page